Rue Neuve d’Argenson

Cette rue doit son nom au seigneur d’Argenson, maître des requêtes et conseiller du roi Louis XIII.
En 1629, c’est lui qui fut chargé de détruire les fortifications de la ville de Bergerac,après le rétablissement de la religion catholique.
Cette rue était divisée en trois troçons:
-La rue Neuve de la Dordogne à la place Malbec, -la rue des Tanneurs de la place Malbec au début de la place de la République, -puis la rue Villeneuve, qui longeait cette même place, et se prolongeait jusqu’au bout de l’avenue Pasteur.

This entry was posted in Carte postale, Déambulant. Bookmark the permalink.

Comments are closed.