Louis Oscar Roty

Les numismates comme les philatélistes connaissent bien le nom de Louis-Oscar ROTY, et tous les non-collectionneurs auront journellement observé et manipulé une ou plusieurs de ses œuvres, puisque c’est à lui que nous devrons la célèbre semeuse qui ornera les pièces de monnaie comme les timbres poste.
Issu d’une famille modeste, seuls son talent et sa ténacité lui permettront de se faire une place parmi les plus grands
Après avoir obtenu un premier prix de Rome en 1875, la direction de l’Académie des Beaux Arts, dont il est membre titulaire depuis 1888, lui confie le soin de réaliser la gravure des monnaies d’argent de 50cts 1 et 2 francs, qui seront frappées à partir de 1897.

Il créera alors cette célèbre semeuse qui restera l’élément le plus éminent de son œuvre, et lui vaudra une renommée universelle.

Elle représente la République, ensemençant un champ, sur fond de soleil couchant.
Elle a victorieusement franchi le cap de l’euro, puisqu’elle figure sur nos actuelles pièces jaunes. Il gravera les matrices de plus de 140 médailles, qui comptent parmi les chefs d’œuvres du 19è siècle. Parmi ses œuvres, souvent à composition allégoriques, chacun se rappelle de la plaquette au portrait de PASTEUR, ainsi que les funérailles du président CARNOT.


Homme d’honneur et d’amitié, il sera probablement le plus digne représentant de sa profession, et sera au cours de l’année 1900 élevé à la dignité de commandeur dans l’ordre de la Légion d’honneur. Il mourra en 1911.

Un musée retrace son œuvre et sa vie, la fondation ROTY s’est employée à réunir la quasi totalité de ses œuvres, ainsi que de superbes objets ayant appartenus à l’artiste.
Ce musée se situe à Jargeau, tout près d’Orléans.

 

This entry was posted in Numismatique. Bookmark the permalink.

Comments are closed.