La Gare

  Jusqu’au milieu de 19è siècle, la navigation sur la Dordogne était le premier sinon le seul moyen de transport sûr et rapide. Les transports de matière première qui s’effectuaient par voie d’eau, ont alors subit la concurrence du transport par la voie ferrée.
En 1885 la construction de la gare et de la première ligne de chemin de fer mettront un terme au monopole des gabarriers. De nombreuses lignes furent créées, permettant au voyageurs de rejoindre Bordeaux, Mussidan, Périgueux, Lalinde etc…
Après la guerre de 39/45, la prolifération de l’automobile contraindra à l’abandon et au démentèlement de nombreuses lignes, gares et garde-barrières.
L’ hôtellerie était alors florissante dans la proximité des gares.
Le hall de la gare des voyageurs (3.500 m2) a été construit par l’entreprise Bergeracoise Roudier.
La passerelle qui permettait aux piétons de rejoindre le quartier des Vaures, a été ouverte au public le 5 avril 1911. Sa démolition est effective aux alentours de 1978.
Existait aussi, le  » Tramway » du pont de la Peyre devenu Bd de l’entrepôt, puis boulevard Santrailles

This entry was posted in Carte postale, Déambulant. Bookmark the permalink.

Comments are closed.