Cyrano de Bergerac

 

Hercule Savinien Cyrano envisageait une brillante carrière militaire, mais « un coup de mousquet à travers le corps » sous les murailles de Mouzon pendant la guerre de trente ans, et « un coup d’épée à la gorge » à la bataille d’Arras mirent un terme à son avenir dans la compagnie Royal Gascogne du régiment des gardes du roi.
Cyrano Savinien avait alors vingt ans.
Né à Paris, il n’avait que 3 ans quand sa famille s’installe dans la vallée de Chevreuse, dans le domaine de Bergerac (du nom de ses anciens propriétaires). Il est marqué par une éducation rigide au collège de Beauvais.
La carrière militaire lui tourne le dos, il reprend alors des études littéraires, des cours d’escrime et de danse, il se dit libre penseur et jongle avec des pensées d’épicurien tout en restant fidèle à sa foi.
Il écrira beaucoup, s’essayant à la philosophie, la satire, la comédie et le fantastique. Il est surtout connu aujourd’hui pour sa comédie : Le Pédant joué  et pour son Histoire comique des États et Empires de la Lune,
Sa carrière d’écrivain le fait survivre, mais à bout de ressource il sera contraint de se placer sous la protection du duc d’Arpajon, qui financera ses dernières publications.
La chute d’une poutre, chez son protecteur mettra fin à ses jours, alors qu’il n’a que 36 ans.
Il est inhumé dans l’église de Sannois.

 

Edmond Rostand s’en inspirera pour créer « NOTRE » Cyrano, celui que tous les Français connaissent, qui est le porte-drapeau de la ville de Bergerac, et qui inspira la création de très nombreuses cartes postales.


La série du petit Cyrano:

 

La série de la collection A.S.:

 

La série Imp. Céas et Fils:

La série ELD

 

 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Comments are closed.