Category Archives: En suivant

Le Barrage

  Le barrage sur la Dordogne et un régulateur du niveau des eaux, et permet à la ville de bénéficier d’un magnifique plan d’eau.   Contrairement à ceux qui le précédèrent, il n’était pas prévu pour fournir de l’électricité, toutefois … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment

Vue Générale

  La ville de Bergerac est née de son fleuve, cette Dordogne fougueuse qui sillonne la préhistoire, élargit et ralentit son cours, pour offrir un havre de repos bienvenu afin permettre aux hommes d’y trouver refuge.   C’est au Néolithique … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment

Rives de la Dordogne

    Les rives de la Dordogne, baignées par la Dordogne elle même et le Caudeau, s’étirent sur plusieurs kilomètres, du pont des Gilets jusqu’au Barrage.    Belle promenade le long d’un fleuve calme et paisible, où les rêveurs, dans … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment

Le Pont de pierre

          Le 7 Mars 1783, une pluie diluvienne s’abattait sur la ville 30 heures durant, faisant monter les eaux de la Dordogne à un niveau jamais atteint. Le magnifique pont de pierres, de dix arches et onze piles, dont la … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment

Le port

  Vous verrez certainement apparaitre le sourire condescendant du touriste blasé quand vous parlerez du port de Bergerac…et pourtant ! Du Moyen Age au tout début du 20è siècle, les troncs d’arbres, les merrains et les feuillards venus de la … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment

Les quais et la Dordogne

  Le nom de nombreuses rivières de Gaule se termine par la syllabe « one »,qui signifait fontaine chez les Celtes.        Le nom de « Dordogne »  dériverait du terme Celtique:  « Dur-unna » qui voulait dire: eau rapide.   Mr de Gourgues relève dans … Continue reading

Posted in Carte postale, En suivant | Leave a comment
Aside

La ville de Bergerac est née de son fleuve, cette Dordogne fougueuse qui sillonne la préhistoire, élargit et ralentit son cours, pour offrir un havre de repos bienvenu afin permettre aux hommes d’y trouver refuge. C’est au Néolithique (5.500 ans … Continue reading